• Le Partage des mondes
  • Sirventès
  • A petits pas dans le silence
  • La grande voix lointaine
  • Le silence là-haut
  • Mal d'ombre
  • Parabole des nuées
  • Te spectem
  • Poètes les Chenilles sont rongées
  • soudain
  • Paysages Solitaires
  • Poèmes gyrovagues
  • La Belle et la Fête
  • Hypothèses sur l'Infini
  • Voix détournées
  • La vie je cours
  • Perdre trace
Previous Next

Frédéric-Jacques Temple

Frédéric-Jacques Temple

Ecrivain, poète.

Né en 1921.

Livres d’artistes et recueils poétiques
publiés aux éditions Tipaza :

  • Ombres portées 
    Ouvrage collectif, Photographies de Jacques Clauzel.
    Collection Néographies. 2003

Biographie

Très diverse dans sa forte unité, son oeuvre comprend des poèmes (recueillis en 1989 dans une Anthologie personnelle), des romans, des récits de voyage et des essais.
On lui doit également des traductions de l’anglais (Thomas Hardy, David Herbert Lawrence, Henry Miller, Lawrence Durrell…).
Dans sa ville natale, Frédéric Jacques Temple est pensionnaire au collège de l’Enclos Saint-François où, dira-t-il, « la musique et l’art comptaient autant que les études. » Il célébrera ce lieu mythique, aujourd’hui disparu, dans L’Enclos.
À partir de 1943, il participe, avec le corps expéditionnaire français du général Juin à la campagne d’Italie (Les Abruzzes, Monte Cassino, le Garigliano). De cette expérience de la guerre, qui le marque profondément, témoignent un récit comme La Route de San Romano et ses Poèmes de guerre.
Démobilisé, il devient journaliste au Maroc puis à Montpellier. En 1954, il est nommé à la direction de la Radiodiffusion télévision française (RTF puis ORTF et FR3) pour le Languedoc-Roussillon. Il occupera ces fonctions jusqu’en 1986.
La rencontre de Blaise Cendrars, en 1949, est décisive dans sa vocation d’écrivain. Il lui rendra hommage dans son poème Merry-go-round. Comme l’auteur du Transsibérien, Temple est un poète du monde entier. Tout en étant profondément inscrite dans sa région natale, l’oeuvre de cet homme du Sud n’a jamais cessé de s’ouvrir sur d’autres horizons (États-Unis, Québec, Brésil, Russie) et ce goût du voyage a fait parfois voir en lui un poète américain.
Cette ouverture sur le monde entier se manifeste dans ses amitiés avec Henry Miller, Henk Breuker, Curzio Malaparte, Joseph Delteil, Richard Aldington, Camilo Jose Cela, Lawrence Durrell, Jean Carrière, Gaston Miron…
Cet ami des peintres (Jean Hugo, Albert Ayme, Vincent Bioulès, Alain Clément, Pierre Soulages…) a souvent collaboré avec eux pour réaliser des livres-objets précieux et recherchés...

Page Wikipédia de l'auteur