• Mal d'ombre
  • Le silence là-haut
  • La grande voix lointaine
  • Parabole des nuées
  • A petits pas dans le silence
  • Le Partage des mondes
  • Te spectem
  • soudain
  • Perdre trace
  • La vie je cours
  • Sirventès
  • Paysages Solitaires
  • Voix détournées
  • Poètes les Chenilles sont rongées
  • La Belle et la Fête
  • Poèmes gyrovagues
  • Hypothèses sur l'Infini
Previous Next

Marcel Moreau

Marcel Moreau

Ecrivain, poète.

Né en 1933.

Livres d’artistes et recueils poétiques
publiés chez Tipaza :

 

Biographie

Marcel Moreau est un écrivain belge de langue française né en 1933 à Boussu (Province de Hainaut) dans la région minière du Borinage.
Issu d’un milieu ouvrier dans lequel régnait comme il le dit lui-même un «[...] pur vide culturel,[...] une absence totale de repère pour l’esprit», il perd son père à l’âge de quinze ans et arrête quelque temps plus tard ses études. Il vit alors de divers métiers jusqu’à devenir aide-comptable à Bruxelles pour le journal Le Peuple, puis dès 1955 correcteur pour le quotidien Le Soir. Il se marie en 1957 ; de ce mariage naîtront deux enfants. En 1963, il publie son premier roman Quintes, salué notamment par Simone de Beauvoir. Suivent Bannière de bave (1965), La terre infestée d’hommes (1966) et Le chant des paroxysmes (1967). Il emménage à Paris en 1968 où il continue son métier de correcteur. Il exercera ainsi pour Alpha Encyclopédie, Le Parisien libéré en 1971 et pour Le Figaro. Il effectuera également de nombreux voyages : URSS, Inde, Cameroun, Chine, Iran, Népal, Canada, Mexique, États-Unis et se liera avec des personnalités telles que Topor, Anaïs Nin, Dubuffet et Paulhan.
Considéré comme un écrivain marginal, au style verbal particulier, organique teinté de lyrisme et d’envolée paroxystique, il est l’auteur d’une oeuvre considérable.
Il a reçu en 2006 le Prix de Littérature Francophone Jean Arp pour l’ensemble de son oeuvre...

Page Wikipédia de l'auteur