• Sirventès
  • Le silence là-haut
  • La Belle et la Fête
  • Le Partage des mondes
  • Mal d'ombre
  • Voix détournées
  • Poèmes gyrovagues
  • Hypothèses sur l'Infini
  • Paysages Solitaires
  • La grande voix lointaine
  • La vie je cours
  • Te spectem
  • soudain
  • Poètes les Chenilles sont rongées
  • Perdre trace
  • A petits pas dans le silence
  • Parabole des nuées
Previous Next

Jean-Marie Pouey

Jean-Marie Pouey

Plasticien.

1944 - 1996

Livres d’artistes et recueils poétiques
publiés chez Tipaza :

 

Ses autres publications :

  • Le très précieux septembre
    poèmes de Philippe Chartron, Ed. Riccardi

 

Expositions personnelles :

  • 1964 : Hotel Windsor - Nice
  • 1965 : Galerie Augier- Bargemon
  • 1966 : Chapelle Santa Maria de Olivo -Beaulieu
  • 1968 : Galerie Manvieux -Villefranche/mer
  • 1969 : Galerie 5 - Genève Atelier Cogné- Antibes
  • 1970 : Galerie des Arts – St Rémy de Provence 1971 : Galerie des Cardeurs – Aix-en -Provence
  • 1972 : Galerie des Cardeurs – Aix-en -Provence
  • 1973 : Galerie des Cardeurs – Aix-en -Provence 1974 : FIAP Paris
  • 1976 : Nonnenhom Galerie – Lindau ( Allemagne)
  • 1977 : Galerie Rive Gauche- Nice 1978 : Palais de la Méditerranée – Nice
  • 1979 : Aéroport de Nice
  • 1980 : Université des Beaux-Arts – Madrid Institut Français de Barcelone
  • 1981 : Fondation Ricard – Strasbourg Château d’Entrecasteaux Galerie Riccardi -Nice
  • 1982 : Galerie Lo Pais – Draguignan Musée Cézanne- La Roque d’Antéron
  • 1983 : Galerie 17 - Château St Martin - Vence
  • 1987: Institut Français - Friebourg (Allemagne)
  • 1988: Galerie Dame à la licorne- Hauts de Cagnes
  • 1989 : Galerie Genoveffa – Hauts de Cagnes
  • 1990 : Galerie Archipel sur le lac – Marcigny
  • 1991 : Invest Galerie – Le Cannet
  • 1992: Galerie 50 - rue de Verneuil - Paris Galerie Rimbaud – Vence
  • 1995 : Maison de l’Eléphant – Montferrand Galerie Couleur Papier - Nice
  • 1996 : Galerie du Château- Nice Médiathèque de Cannes
  • 1997 : Bibliothèque Municipale de Vence
  • 1998 : Galerie Claudine Legrand - Paris
  • 1999 : Galerie Archipel sur le Lac - Marcigny
  • 2000 : Mairie de St Laurent du Var
  • 2001 : Galerie « Papiers Collés »- Draguignan
  • 2007 : Maison du Portal - Levens
  • 2009 : Galerie Bains Douches-Antibes

 

Expositions de groupe :

  • 1964 : Sélection Prix Acheson Wallace
  • 1965 : Palais de Chaillot à Paris
  • 1966 : Palais de l’Europe à Menton
  • 1967 : Palais Croisette à Cannes
  • 1968 : Tafter Hotel à New York
  • 1970 : Musée de St Paul de Vence
  • 1971 : Prix de la critique au festival contemporain de La Napoule
  • 1972 : Festival d’Avignon
  • 1973 : Musée Calvet à Marseille
  • 1974 : Salon de l’UNESCO à Monaco
  • 1975 : Prix de l’UMAM Prix signatures - château de Rochechouard ( Nièvre)
  • 1976 : Villa Marie à Fréjus
  • 1977 : Salon de la décoration à Nice
  • 1978 : Salon des créateurs varois à Fréjus
  • 1979 : Salon AVEC à Draguignan
  • 1983 : Salon « Provinces de France, provinces de Chine » au Grand Palais Paris
  • 1992 : Festival « L’Art à la page » château de Cagnes/mer
  • 1993 : Atelier de Vence
  • 1994 : Maison des Artistes - Hauts de Cagnes
  • 1996 : Maison de la radio - Osaka - Japon.
  • 1997 : Maison des Artistes de Cagnes/mer.
  • 2005 : Espace Ecureuil Masséna- Nice.
  • 2007 : Collect’ Art- Espace Ecureuil Masséna Nice.

Biographie

Né à Nice le 27 décembre 1944, Jean-Marie POUEY a fait ses études aux arts décoratifs de Nice, puis aux Beaux-Arts de Munich. Il décède le 27 mai 1996 à Nice. Il a construit une oeuvre particulière hors des modes et des sentiers battus. Son univers pictural est bâti sur son amour du monde méditerranéen et des civilisations anciennes. Ses nombreux voyages l’ont amené à construire un monde de signes rappelant les gravures rupestres du Mont Bego, Altamira ou Lascaux. Chez lui, l’obsession du temps se retrouve dans ses sabliers mais aussi dans la série des empreintes, des portes ou des labyrinthes. A côté de son oeuvre picturale, Jean-Marie POUEY a développé une production décorative et ornementale remarquable. De nombreuses décorations lui ont été commandées par la ville de Nice et l’on peut visiter plusieurs jardins qu’il a décorés : les jardins de la Madeleine, de Cessole et du Parc Phoenix où l’on retrouve des fers forgés conçus par l’artiste ainsi qu’un mur en béton moulé. S’inscrivent aussi, dans le cadre de ce travail, de nombreuses entrées d’immeubles, des portraits gravés pour des particuliers, et des réalisations pour plusieurs établissements scolaires dans la région PACA. Enfin, quand la maladie l’oblige à l’immobilité, il dessine, de 1994 à 1996, sa série des «Voyages immobiles», cartes géographiques reconfigurées qui l’emmènent jusqu’à son ultime voyage le 27 mai 1996, bien trop tôt pour avoir pu livrer l’intégralité de ses riches itinéraires intérieurs.