• A petits pas dans le silence
  • soudain
  • Sirventès
  • Mal d'ombre
  • Perdre trace
  • Voix détournées
  • Parabole des nuées
  • Le silence là-haut
  • Le Partage des mondes
  • Hypothèses sur l'Infini
  • La vie je cours
  • Poètes les Chenilles sont rongées
  • La grande voix lointaine
  • Paysages Solitaires
  • La Belle et la Fête
  • Te spectem
  • Poèmes gyrovagues
Previous Next

Emmanuelle Renard

Emmanuelle Renard 

Peintre

Livres d’artistes et recueils poétiques
publiés chez Tipaza :

 

Durant la décennie qui vient de s’écouler, Emmanuelle Renard a partagé sa vie entre Paris et Pondichery. De cette expérience indienne elle a ramené sujets, motifs et un goût prononcé pour les couleurs franches et primaires. D’autres voyages à l’étranger, comme l’Afrique du nord, la Russie, le Népal, l’Espagne, le Portugal, lui ont permis d’élargir ses horizons en se confrontant à d’autres cultures et de nouveaux repères.

 

Sa peinture puise en partie aux sources de l’art classique occidental, pour sa thématique comme pour sa composition, faisant écho à l’univers fantastique du Baroque et à l’oeuvre de peintres tels que Goya, Titien, Soutine, Chagall... L’artiste y retrouve la liberté du monde de l’enfance et l’enchantement des livres de contes, où la magie et le  monstrueux cohabitent naturellement. Des personnages évoluent dans un espace fluctuant et perméable où intérieur et extérieur se confondent, la végétation et le paysage font des incursions dans des pièces au dallage mouvant, les perspectives se heurtent, les personnages forment un tout avec le paysage et le monde qui les environne. 

 

Emmanuelle Renard met en exergue dans son travail le nœud qui unit – ou sépare – deux espaces, deux temps, deux mondes en matérialisant la trace de la fracture. Elle s’immisce dans l’instant fragile où tout se fait et se défait, explorant la distorsion des formes en des lignes de corps qui se délitent tout en s’incarnant jusqu’à devenir dévorantes. Le trait se fait à la fois coupure, disjonction, tout en s’enroulant en une courbe qui le rend tentacule, possession.

 

De 1990 à 2017 elle a exposé dans de nombreuses Galeries et musées, notamment en France (Paris, Strasbourg, Aix-les-Bains, Babizon, Figeac, Niort, Le Mans, Chambéry, Nantes, La Colle sur Loup, Cannes, Vallauris), ainsi qu’en Allemagne (Francfort), au Liban (Beyrouth), aux U.S.A. (Chicago), en Suisse (Bâle), en Belgique (Bruxelles), au Danemark (Copenhague), au Royaume-Uni (Londres), en Autriche (Vienne).

 

 https://www.galerieschwabbeaubourg.com/fr/emmanuelle-renard.html