• La vie je cours
  • Le Partage des mondes
  • Perdre trace
  • Hypothèses sur l'Infini
  • Mal d'ombre
  • Sirventès
  • Voix détournées
  • Poètes les Chenilles sont rongées
  • La grande voix lointaine
  • soudain
  • Paysages Solitaires
  • Parabole des nuées
  • Te spectem
  • Poèmes gyrovagues
  • A petits pas dans le silence
  • La Belle et la Fête
  • Le silence là-haut
Previous Next

Bernard Vargaftig

Bernard Vargaftig

Poète. 1934 - 2012

Livres d’artistes et recueils poétiques
publiés aux éditions Tipaza :

  • Ombres portées
    Ouvrage collectif, Photographies de Jacques Clauzel. Collection Néographies. 2003

Biographie

Bernard Vargaftig est un poète français, né le 24 janvier 1934 à Nancy et mort le 27 janvier 2012 à Avignon.
Le poète Bernard Vargaftig a été enseignant en lycée professionnel en Lorraine.
Ses poèmes ont d’abord été publiés dans Les Lettres françaises et il a été un proche de Louis Aragon qui a organisé le 14 décembre 1965 la soirée “6 poètes et une musique de maintenant” au célèbre théâtre parisien pour présenter de jeunes poètes (Jacques Garelli, Pierre Lartigue, Jacques Roubaud, André Libérati, Maurice Régnaut et Bernard Vargaftig). Il fut ensuite membre des rédactions des revues Action poétique et Europe.
Il a publié des livres de poèmes et une anthologie de Poésies de Résistance. Il a également traduit des poèmes de Sandor Woeres (traduit du hongrois), Camillo Sbarbaro (traduit de l’italien avec Jean-Baptiste Para et Bruna Zanchi), Felicitas Fritchmuth (traduit de l’allemand) et Franco Loi (traduit du milanais, avec l’aide de l’auteur, avec Bruna Zanchi).
Il a reçu en 2007 le Prix de littérature francophone Jean Arp pour l’ensemble de son oeuvre.

Page Wikipédia de l'auteur